Dans tous les manuels et les ouvrages de vulgarisation du Code de la route, on retrouve cette fameuse combinaison de deux signaux routiers: F1 (début d’agglomération) + F43 limitant la vitesse à 30 km/h. Le tout donne une règle générale qui limite la vitesse dans toute l’agglomération et pas seulement jusqu’au prochain carrefour. Les moniteurs de théorie l’enseignent aux apprenants conducteurs. On retrouve également cette question dans les séries d’examens blancs et à l’examen théorique. En réalité, cette règle n’existe que sur papier glacé !

J’ai contacté différents experts: la police de la route, les formateurs, les instructeurs auto-école de théorie, le SPF et le SPW Mobilité, les différents ministres en charge de la Mobilité et de la sécurité routière à Bruxelles et en Wallonie, le référentiel wallon des signaux routiers… Il y a près de deux ans, Bianca Debaets – alors secrétaire d’État à la Sécurité routière — avait promis la réalisation d’une base de données nationale avec le référencement de tous les signaux sur le territoire belge. Aucune nouvelle depuis. Personne n’est donc en mesure de me donner un lieu précis où ces signaux sont installés. Ont-ils seulement existé ? Voilà donc une règle enseignée mais qui n’existe tout simplement pas sur le terrain.