Il ne faut pas confondre la vitesse et l’allure. La première est celle affichée sur le compteur ou sur les signaux routiers. C’est une donnée théorique. La seconde est variable en fonction de l’environnement, des conditions climatiques, du chargement, du trafic… Dynamique c’est être rapidement le plus proche de la vitesse maximale tout en étant capable de s’adapter à son environnement. Un virage s’amorce au loin ? on diminue sa vitesse et on enclenche le bon rapport. C’est toujours la même procédure: le bon rapport et la bonne vitesse avant ce qui nous fait réagir.

❖ « On s’engage, on dégage ! »

Quand on décide de s’insérer dans un rond-point, une chaussée transversale… on le fait en respectant la Distance, la Position et la Vitesse (DPV) des autres véhicules en approche. Un véhicule proche mais lent constitue moins un danger qu’un véhicule loin mais rapide. Une fois engagé, il ne faut pas se traîner au risque de ralentir les autres et ne pas rendre la circulation fluide. Un manque de vigueur signifie peut-être une mauvaise maîtrise des aspects techniques de conduite ou un excès de prudence. Dans les deux cas, ce n’est pas bon. Il peut y avoir refus de priorité à partir du moment où l’élève est engagé mais ralenti ceux qui s’y trouvent. C’est le même principe pour l’insertion sur une chaussée transversale à 50 km/h: il faut s’engager pour dégager et rapidement être à la vitesse maximale si les conditions le permettent.

Une élève, on va l’appeler Marie, attend au rond-point. Une voiture sur sa gauche a indiqué son intention de sortir. Derrière, un p’tit nerveux suit la voiture sortante. Marie s’engage et grille la priorité. Il ne suffit pas de regarder une première fois pour s’insérer en toute sécurité. On vérifie toujours à deux reprises car la situation de départ peut avoir changé. Il faut également garder en tête la règle DPV. À quelle distance se trouve la voiture ? quelle est son allure ? où se situe le véhicule sur la chaussée ? C’est valable également pour les changements de direction ou tout autre manoeuvre qui impose de céder la priorité.

rond-point
insertion dans un rond-point, règle DPV

La conduite dynamique est souvent sous-estimée. Il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et accélérer comme une brute ! Il faut trouver le juste équilibre. Le moniteur, le guide est là pour donner le tempo idéal. Pour s’avoir si on est suffisamment dynamique, il suffit de voir si l’élève est au même rythme que les autres voitures. Cela peut se faire qu’à un certain niveau d’enseignement.

❖ Quelle est la bonne allure ?

À Bruxelles, ce n’est pas très compliqué puisque toute la Région est limitée à 30 km/h. En-dehors de Bruxelles, le 50 km/h en agglomération est de mise.

  • Carrefour prioritaire, sans passage pour piétons (STOP, céder le passage): pas besoin de ralentir à chaque carrefour. On roule en 3e à 45 – 50 km/h.
  • Carrefour à priorité de droite: être très prudent, rouler en deuxième.
  • Carrefour à priorité de droite avec un immeuble qui masque la visibilité: reprise première et on se penche bien !

[ schémas]