Cette carte privilégie le stationnement à ses habitants, du moins ceux qui possèdent un véhicule et en ont fait la demande. Elle est fournie par l’administration communale après avoir fournit sa carte d’identité, le certificat d’immatriculation et le formulaire de demande. Il n’existe pas d’harmonisation pour fixer le prix, le format, les conditions d’octroi, etc. Chaque commune fixe librement ses exigences. Elle donne à son titulaire le droit de stationner partout dans la commune (ou son secteur) sans devoir apposer le disque de stationnement (zone bleue) ou alimenter l’horodateur. La seule exception concerne la zone rouge.

❖ Le tarif

Globalement le tarif retenu est assez faible (entre 5 et 10 euros par an) afin de la rendre accessible aux résidents. Certaines communes l’offre gracieusement comme Anderlecht et d’autres l’ont fixé à plus de 50 euros. La demande pour une deuxième voire une troisième carte est bien plus cher. Le record est de 500 euros pour la troisième carte riverain à Saint-Gilles. Son prix prohibitif sert à dissuader les ménages d’avoir plusieurs véhicules.

❖ Carte riverain = tranquillité

Certains habitants ne prennent pas la peine de faire la carte riverain. Souvent parce qu’ils disposent d’un garage ou d’un espace privé. Or, vu son prix dérisoire, elle offre une certaine tranquillité notamment vis-à-vis des stewards en charge du contrôle. Par exemple, il est possible de ranger son véhicule en dehors de son garage sans être inquiété. Il arrive aussi que le garage ne soit pas accessible (travaux sur la chaussée par exemple). Il faut alors stationner son véhicule sur la voie publique. D’où l’importance d’en faire la demande même si vous avez un garage ! Autre cas de figure, un ami vient vous rendre visite. Son auto pourra aller dans votre garage et votre voiture sur la rue. Il y a d’autres avantages non négligeables. Cette carte permet de stationner sur un périmètre assez large de la commune sans devoir payer ou mettre son disque bleu. Enfin, elle offre la possibilité à l’habitant d’acheter des cartes visiteurs pour quelques euros.

À noter que certaines communes n’offrent pas la carte riverain aux détenteurs d’un garage ou selon d’autres conditions.

❖ Carte virtuelle

De plus en plus de communes font le choix des cartes virtuelles. Fini le carton plastifié apposé sur le parebrise. La carte n’existe plus physiquement. L’immatriculation est encodée dans une base de données. Les agents de contrôle soumettent simplement l’immatriculation. La dématérialisation a plusieurs avantages: plus besoin de caution, la demande de carte virtuelle se fait aussi en ligne, plus besoin d’apposer le macaron ni de le renouveler, l’activation se fait sous 24 h. La commune fait des économies d’impression, gère plus facilement les données et diminue le risque de copie. Aussi, elle permettra à l’avenir de faciliter le traitement du contrôle via la scancar.

❖ Format de la carte (physique)

À vrai dire, je ne sais pas trop bien s’il existe un format défini. Il en existe un pour la carte communale de stationnement (arrêté ministériel du 09/01/07). On trouve donc tous les formats, toutes les couleurs. Quelques exemples…

Carte riverain Schaerbeek
carte riverain Schaerbeek
Carte habitant Jette
carte habitant Jette
carte riverain Nivelles
carte riverain Nivelles
Carte riverain Liège
carte riverain Liège
Carte riverain Namur
carte riverain Namur
Carte riverain Woluwé-St-Lambert
carte riverain Woluwé-St-Lambert
Carte riverain de Mechelen
carte riverain de Mechelen