Pour démarrer une voiture, il suffit de mettre la clé et de la tourner. Sauf qu’il existe plusieurs paliers. C’est toujours bien de savoir à quoi ils servent. Le premier cran est la position de verrouillage (lock). Elle permet le verrouillage du volant pour protéger le véhicule contre le vol. Si le volant est bloqué, il suffit de faire tourner la clé et le volant dans les deux directions pour relâcher la tension. Pour que l’élève s’en rappelle, on bloque volontairement le volant à son insu et on observe sa réaction lors de l’essai de mise en marche de la voiture. Le deuxième cran est celui des accessoires électriques (ACC). Elle sert essentiellement à faire fonctionner la radio sans mettre tout le circuit électrique et électronique sous tension (mode on) alors que ce n’est pas nécessaire. En troisième position, en mode de mise en marche (on), le tableau de bords s’éclaire, les témoins s’allument puis s’éteignent pour la plupart. Le volant de direction est déverrouillé, les autres accessoires électriques sont disponibles. La voiture est prête à être démarrée. Une fois en marche, c’est la position normale de marche. Enfin, la position de démarrage (start) fait tourner le commutateur d’allumage pour lancer le démarreur qui active le volant moteur et par conséquent le moteur. Après le démarrage, la clé revient en position on.

clé, positions

❖ Les témoins s’allument au démarrage

Lorsqu’on met la clé sur on, le calculateur vérifie toutes les commandes sous son contrôle. Ils sont donc tous allumés. Quelques secondes plus tard, lorsque le cerveau central à tout vérifié, il éteint les témoins opérationnels. En général, il ne reste que le voyant de la batterie (puisque l’alternateur n’est pas en marche et ne fournit donc pas de courant à la batterie), la pression d’huile (puisque le moteur ne tourne pas et n’entraîne pas la pompe à huile), le frein à main s’il est mis et la ceinture de sécurité conducteur et/ou passager si elle n’est pas mise. Une portière mal fermée, le coffre ouvert, un pneu dégonflé… ou tout autre dysfonctionnement est signalé. D’où l’importance de vérifier son tableau de bord avant de prendre la route.

tableau de bord, compteurs
témoins allumés, clé sur “on”
témoins du tableau de bord
témoins restés allumés après démarrage

❖ Peut-on démarrer d’une traite ?

Je suis encore de la vieille école et je suis plutôt du genre à attendre qu’une partie des voyants s’éteignent avant de lancer le moteur. Sur les véhicules essence actuels, on peut très bien tourner la clé d’une traite sans nuire au bon fonctionnement du moteur. Pour les motorisations diesel récentes, c’est aussi le cas sauf si le véhicule est équipé de bougies de préchauffage et que les conditions s’y prêtent (en dessous de 5°C). Le témoin de préchauffage s’allume et il faut alors attendre que le voyant se coupe pour démarrer. Ensuite, plus besoin de préchauffage quand le moteur est chaud.

❖ Pile plate, comment faire ?

Il existe des clés sans verrouillage central. Elles sont de plus en plus rares. Une clé ordinaire avec transpondeur, est livrée avec une pile. Lorsqu’on la sollicite, un témoin de contrôle apparaît sur la clé. Si la pile est plate, on voit le voyant clignoter dès qu’on active l’un des trois boutons. Il est toujours possible d’entrer dans son véhicule ou de le verrouiller grâce au paneton inséré dans la poignée côté conducteur.