Je suis sûr, petit vous vous êtes amusé à dessiner en deux coups de crayon des formes géométriques, les lettres de l’alphabet, des animaux divers et plein de cœurs de différentes tailles. Pour y arriver, il suffit d’un crayon et… d’une latte perforée de formes. On en trouve dans toutes les boutiques au rayon écolier. Et ce n’est pas seulement un outil de dessin pour les petits, on en trouve également dans le monde du travail afin de réaliser des formes basiques rapidement. Appelé “normographe” (norma/règle et graphein/écrire), on en trouve des centaines différents.

Alors, pourquoi ne pas adapter ce normographe pour réaliser un beau croquis en cas de constat d’accident ? Il n’est pas simple d’en trouver et les modèles qui existent se vendent plutôt pour des campagnes marketing. Le plus souvent, l’outil est estampillé avec le logo de l’assurance auto et offert en même temps que le constat d’accident. J’ai reçu gracieusement un exemplaire de la société CarDriveHelp où il s’agit d’un échantillon en vue de grosses commandes. Plus récemment, j’ai trouvé une règle à dessin chez Auto5. Elle permet de créer rapidement des autos, bus, trams, signaux, panneaux, agents qualifiés, ronds-points, carrefours, dents de crocodile…

Dans mon cas, je m’en sert principalement pour illustrer des cas tiré du Code de la route. Je reste néanmoins attaché à la bonne vieille méthode du dessin à la main levée. Elle est plus libre et décontractée.