Depuis octobre 2016, il y a du changement. Les vélos électriques ordinaires sont toujours considérés comme des cycles et il n’y a pas de changement sur leur classification. Ce sont des vélos traditionnels équipés d’une assistance électrique au pédalage. De nouveaux modèles, plus puissants, sont entrés dans deux nouvelles catégories. La première concerne les cycles motorisés. Ils sont assez proches des vélos électriques ordinaires sauf que leur moteur est plus puissant. Il n’est pas nécessaire de pédaler activement. La seconde catégorie concerne les speed-pedelec. Ils se rapprochent plus des cyclomoteurs. Cela dit, la réglementation à leur égard est plus souple: choix du casque, accès aux SUL et aux chemins réservés aux cyclistes, piétons et cavaliers.

  Cycle élec. Cycle motorisé Speed-pedelec
Catégories des vélos électriques
Puissance ≤ 250 W ≤ 1.000 W ≤ 4.000 W
Vitesse max.≤ 25 km/h ≤ 25 km/h ≤ 45 km/h
Assistance facultative au pédalage au pédalage
Âge 16 ans 16 ans
Casque facultatif facultatif casque vélo, cyclo ou speed-pedelec
Permis non non AM (cylco) ou B¹
Assurance non oui si assistance au pédalage et moteur fonctionne de manière autonome oui si assistance au pédalage et moteur fonctionne de manière autonome
Immatriculation non non oui
Certificat conformité non oui oui
Règles de circulation cycles cycles cyclomoteurs classe B

¹ Au-delà de 25 km/h, il faut un permis de conduire quelque soit l’engin ou le véhicule (exit le cheval).

Pour plus d’info, renseignez-vous auprès du SPF Mobilité sur les « Vélos électriques ».