Le stationnement n’est pas une matière facile et tout n’est pas écrit noir sur blanc dans les textes. Récemment, j’ai vu circuler sur Facebook une photo de deux panneaux de zone: une fin de zone payante suivie d’un début de zone payante. Au-dessus, un commentaire sarcastique: « Histoire à la belge ». Il s’agit de la rue du Croissant. Elle se trouve en partie sur Forest et en partie sur Saint-Gilles. À la frontière communale, il a été convenu d’indiquer une fin de zone pour la première commune. La seconde commune indique à son tour le début de la réglementation sur son territoire.  Les frontières communales ne sont pas aussi évidentes pour tout le monde et la présence des deux signaux routiers remplissent indirectement ce rôle de fin et début de localité.

Dans un souci d’économie mais aussi pour limiter la multiplicité des panneaux, les communes qui partagent la même réglementation en matière de stationnement ce sont accordées pour les supprimer. Si la zone continue, inutile de le rappeler à la frontière. Sauf que… Comment je peux savoir à quel horodateur je dois me référer si je stationne en milieu de rue ? Aussi, la presse relate l’histoire d’un citoyen verbalisé pour ne pas avoir mis son disque. Le conducteur est furieux et assure que – sur le territoire de la commune où sa voiture se trouvait – il n’est indiqué nulle part l’obligation d’apposer son disque. En réalité, le début de zone se trouvait beaucoup plus loin… dans l’autre commune ! Le système de zone pour le stationnement est une aberration et j’en fais souvent état sur ce blog. Cela dit, il n’existe pas de solution idéale.

Autre cas de figure, une même commune peut indiquer une fin de zone payante suivie d’un début de zone payante. Les autorités auraient-elles perdu la boule ? Pas vraiment. À vrai dire, ils ont cru bien faire en indiquant la fin de la zone rouge et le début de la zone verte. Toutes deux sont payantes mais elles ont des spécificités. L’une d’entre elles est la carte de stationnement qui permet de stationner librement sans devoir se rendre à l’horodateur. Seulement voilà, le quidam est parfois — et à juste titre — interloqué face à ces deux panneaux juxtaposés. N’était-il pas plus judicieux d’y ajouter une mention de fin de “zone rouge” et un début de “zone verte” ? Pas sur que ça soit plus clair pour le quidam.

fin de zone rouge, début de zone verte
fin de zone (rouge), début de zone (verte)