On connait tous cette situation où la circulation est figée au carrefour alors que le feu est vert. On prend sur soi. On n’a pas trop le choix si on persiste à vouloir prendre sa voiture à Bruxelles. Au moment où les choses se débloquent, les véhicules précédents passent l’intersection et là le feu passe à l’orange. Damn ! Du coup, on voit régulièrement des automobilistes forcer le passage en donnant un petit coup d’accélérateur pour passer rapidement.

Que dit la réglementation ?

Pour rappel, l’article 61.1.2° est clair: le feu jaune-orange fixe signifie interdiction de franchir la ligne d’arrêt ou, à défaut de ligne d’arrêt le signal même, à moins qu’au moment où il s’allume le conducteur ne s’en trouve si près qu’il ne puisse plus s’arrêter dans des conditions de sécurité suffisante. C’est une infraction du deuxième degré (PI 116 €) et du troisième degré pour le franchissement du feu rouge (PI 174 €).

Prudence à l’approche des carrefours

Dans les zones où la vitesse est fixée à 50 km/h ou moins, le feu orange est de 3 secondes. Au-dessus de 50 km/h c’est 5 secondes. Le temps de réaction étant d’une seconde, cela vous laisse le temps de réagir. Aussi, on demande aux conducteurs de redoubler de prudence aux carrefours. Un feu vert peut à tout moment passer à l’orange a fortiori si le feu des piétons dans le même sens passe au rouge. Il faut donc se tenir prêt à freiner. La multiplication des feux, la densité de circulation et le fait qu’on ne soit pas systématiquement sanctionné pousse certains à accélérer. Cela donne le sentiment d’avoir gagner du temps, ô combien précieux. Pourtant, accélérer peut avoir des conséquences néfastes.

Accélérer n’est pas la bonne solution

Dans un trafic dense, la vitesse se trouve généralement entre 15 et 30 km/h. Les radars sont programmés pour ne pas flasher en-dessous de 30 km/h. Donner un coup de gaz aura pour conséquence de rendre actifs les appareils de mesure. Aussi, les détecteurs de franchissement de feu rouge sont généralement couplés à une mesure de la vitesse. Franchir un feu orange en respectant les limitations de vitesse ne sera pas sanctionné. Ce sera le cas si vous dépassez la vitesse maximale. Il y aura alors deux sanctions. Le Code de la route précise également que le conducteur qui a franchit le feu orange doit pouvoir s’arrêter s’il présente un danger envers les autres usagers. Enfin, même si cela peut être agaçant de s’arrêter à tous les feux, monter en régime moteur n’est pas une bonne attitude de conduite surtout en ville.