On se trouve à Leeuw-St-Pierre, chaussée de Mons (carte Google). Il n’y a qu’une bande de circulation dans un seul sens suivi. À droite se trouve une bande bus. On peut imaginer des conducteurs sur cette bande pour entrer dans le shopping Pajot mais ça ne change rien à la situation. Les voitures venant en sens contraire effectuent un changement de direction pour entrer dans le parking du shopping. Ils doivent donc céder la priorité. Le feu tricolore est rouge puis une flèche verte orientée vers le haut apparait simultanément ! C’est assez surprenant. Ensuite, le feu tricolore passe au vert et la flèche disparait. À ma connaissance, cette flèche sous le feu tricolore est orientée vers la droite et sert à autoriser les automobilistes à franchir le feu pour s’engager dans la direction indiquée. Pour continuer tout droit, nul besoin d’avoir des flèches en plus du feu tricolore classique.

Quand un ou plusieurs feux supplémentaires sous la forme d’une flèche ou de plusieurs flèches vertes sont éclairés conjointement avec le feu rouge ou le feu jaune-orange, les flèches signifient autorisation de poursuivre la marche uniquement dans les directions indiquées par les flèches, à condition de céder le passage aux conducteurs débouchant régulièrement d’autres directions et aux piétons.— { CdR, art. 61.1.5° }

Au déclenchement de la flèche verte, je suis autorisé de franchir le feu tout droit et céder le passage aux conducteurs débouchant d’autres directions ainsi que les piétons. Sauf que la voie publique est séparée par un dispositif en dur qui empêche le passage d’autres véhicules. Le feu piéton reste rouge pendant cette transition. Si quelqu’un comprend la logique, n’hésitez pas à le mettre en commentaire.