On me pose la question de la signification du feu en forme de flèche. Il existe plusieurs situations. Petit tour d’horizon des différentes configurations.

1. Les flèches tricolores

Commençons par le plus simple. À certains carrefours, des flèches complètent ou remplacent les feux ordinaires. Elles peuvent avoir une ou plusieurs directions. À l’instar du feu tricolore ordinaire, il y a trois couleurs de flèche: rouge, orange et verte. Comme l’indique le Code de la route, cette flèche à la même signification qu’un feu tricolore mais vaut uniquement pour la direction indiquée. Autrement dit, la flèche rouge interdit les conducteurs de franchir la ligne d’arrêt ou à défaut de ligne d’arrêt le feu. La flèche verte autorise de franchir le feu dans la direction indiquée. En principe, dans ce cas de figure, quand ces feux sont au vert, aucune autre voie ne peut avoir le feu vert en même temps.

Feu tricolore, flèche à gauche
feu à flèches à gauche, feu tricolore à droite
Feu système tricolore, flèche gauche
feux à flèches à gauche, feux tricolores tout droit et à droite
Feux en forme de flèche à gauche
feux à flèches à gauche et feu à flèche à droite

On les appelle parfois les « feux sans conflit » puisqu’ils garantissent en principe le passage sans que d’autres usagers viennent interrompre notre route. Par exemple, dans une intersection, le feu cycliste ou le feu piéton qui traverse le carrefour dans la même voie sera au rouge lorsque le conducteur a la flèche verte pour tourner à droite. Sur l’illustration ci-dessous, le feu en flèche est vert et le feu piéton dans la rue transversale est rouge.

feu à flèche
feu spécial et feu à flèche à droite (bd de l’Europe à Wavre)

Il n’existe pas de priorité absolue. Un véhicule peut être coincé dans le carrefour, repartir plus tardivement et se trouver à notre droite lorsque nous avons la flèche verte à gauche. Cela arrive de temps en temps au bd du Jardin Botanique vers le bd E. Jacqmain avec les bus De Lijn.

feu flèche verte à gauche
feu à flèche à gauche (bd du Jardin Botanique)

Il arrive que les feux ne soient pas réglés correctement. Ci-dessous, le feu à flèche verte à droite est ouvert alors que le feu piéton est aussi vert. Mieux vaut être vigilant et être sur ses gardes.

flèche
feu spécial et feu à flèche à droite (bd Leopold III)

Je trouve que la direction ou l’orientation de ces flèches n’est pas toujours très claire. Le feu à flèche vers la gauche du bd du Triomphe et l’av. G. Jacques est oblique. C’est plutôt rare et assez étrange mais le Code du gestionnaire prévoit que les flèches peuvent être orientées de manière à mieux représenter la direction. Autre exemple, sur la montée sur le ring à la frontière Drogenbos / Leeuw-Saint-Pierre où la flèche est à droite alors qu’on va tout droit. Là aussi, des véhicules viennent de la droite (aucun feu) et parfois de la gauche.

feu flèche oblique
répétition du feu flèche oblique (bd du Triomphe)
flèche à droite, Drogenbos
feu à flèche à droite pour aller tout droit vers le ring (Leeuw-St-Pierre)

2. La flèche verte en addition au feu tricolore

Dans ce cas, la flèche n’a pas de variante. Elle est soit allumée verte, soit éteinte. Elle vient se greffer au feu tricolore. La plupart du temps, on la trouve sous le feu mais elle apparaît aussi en bas à droite du feu vert éteint. Elle s’allume quand le feu du système tricolore est rouge. Contrairement aux flèches tricolores, celle-ci ne nous donne pas la priorité. Le cas échéant, il faut céder le passage aux autres conducteurs et piétons venant d’autres directions.

Feu flèche verte à droite
flèche verte à droite, sous le feu tricolore
Feu tricolore et flèche verte à droite
flèche verte à droite, à droite du feu tricolore

Il existe des situations où le feu tricolore est rouge et s’accompagne d’une flèche verte montante, comme à l’avenue de Tervuren vers l’avenue A. Madou. On retrouve le même principe, av. des Arts à Bruxelles. Cette flèche indique que la voie est ouverte dans la direction indiquée. Les conducteurs doivent néanmoins céder le passage aux autres conducteurs débouchant des autres directions y compris les piétons.

[photo Tervuren]

feu à flèche verte
feu rouge et flèche verte tout droit

3. La flèche verte d’évacuation

J’en ai déjà parlé dans la note sur « Les feux en forme de croix ». Cette flèche se trouve de l’autre côté du carrefour et n’a aucune valeur en soi. Elle indique simplement la position du feu de la voie en sens inverse afin de faciliter l’évacuation des véhicules. Elle est de plus en plus remplacée par une croix dans les différentes phases du feu.

4. Les feux « suspendus »

Le Code ne leur donne pas de nom. Les médias les appellent les « signaux d’affectation des voies » ou SAV. Pour ma part, je préfère reprendre l’expression d’une monitrice: les feux suspendus. C’est toujours plus explicite que de parler des signaux lumineux de circulation placés au-dessus des bandes de circulation ou d’autres parties de la voie publique. Ces feux donnent une information sur l’accès à une bande de circulation. Ils peuvent prendre trois états: la croix rouge, la flèche oblique orange et la flèche verte orientée vers le bas.

Feux suspendus
« feux suspendus »

Ces feux peuvent être dynamiques. Une bande de circulation peut être ouverte ou fermée en fonction des événements et des circonstances. Par exemple, en cas d’accident sur une sortie d’autoroute, on peut décider de fermer la première bande pour empêcher les automobilistes d’emprunter la sortie. On peut aussi décider d’ouvrir une ou plusieurs bandes dans un sens où le trafic est dense et de les fermer dans l’autre sens.

5. Le feu vert intégral

Il a été intégré au Code de la route mais il se fait très discret. Le seul qu’on peut apercevoir se trouve à Anvers. J’en ai parlé dans un article.