Acte du législateur qui efface rétroactivement le caractère punissable des faits.

Après une amnistie, les faits ne figurent plus au casier judiciaire.