« Circulation locale » ou « desserte locale » — [Voie publique qui n’est accessible qu’aux] véhicules des riverains et des personnes se rendant ou venant de chez l’un d’eux [taxi, amis], y compris les véhicules de livraison, les véhicules des services réguliers de transport en commun, les véhicules des services d’entretien et de surveillance, lorsque la nature de leur mission le justifie, les véhicules prioritaires visés à l’article 37 et les cyclistes et cavaliers. — { CdR, art. 2.47 }

Sont également admis: les piétons et les engins de déplacement assimilés comme des piétons. À l’exception du signal C3 apposés sur une barrière, c’est un état définitif de la rue. Par conséquent, les restrictions sont plus sévères que dans la rue réservée au jeu. En cas de contrôle, il faut pouvoir justifier de sa présence.

Concernant les véhicules prioritaires, on ne dit pas qu’ils doivent être en mission urgente.

La liste des exceptions est limitée et d’autres personnes pourraient avoir besoin d’y accéder comme les propriétaires ou les locataires d’un garage sans être riverain.