Pièce crantée en caoutchouc et en tension permanente qui sert à synchroniser différentes parties du moteur dont l’arbre à cames et le vilebrequin. Lorsque celui-ci est en marche, la courroie assure la synchronisation entre les mouvements continus des pistons et des soupapes. La courroie de distribution entraîne également la pompe à eau et la direction assistée. Elle n’est pas directement visible puisqu’elle se trouve derrière un cache, du même côté que la courroie d’accessoires. La courroie de distribution baigne est arrosée par le système de lubrification.

Il existe aussi des chaînes de distribution. Elles ont été fort utilisé par les marques allemandes comme BMW ou Mercedes. La tendance est plutôt à la courroie en caoutchouc. Plus légère, elle réduit la consommation de carburant, élément essentiel à l’heure actuelle.

La durée de vie est comprise entre 5 et 10 ans, entre 60.000 et 160.000 kilomètres. La courroie est fortement sollicité au démarrage. Il faudra donc la changer plus rapidement si la voiture effectue avant tout des trajets courts. En cas de déchirure, les pistons continuent leur travail et viennent taper contre les culasses. Le moteur est bon à être remplacé. Lors du remplacement de la courroie de distribution, on changera également le galet tendeur, le galet enrouleur et la pompe à eau.

Un “kit de distribution” est composé d’une courroie de distribution, un galet tendeur et la pompe à eau (avant elle était entraînée par la courroie accessoires). Le coût de remplacement dépasse souvent les 500 euros pour une voiture citadine. En cas d’achat d’un véhicule d’occasion avec près de 100.000 km, vérifiez le carnet d’entretien. Si elle n’a pas été changée, prenez en compte ce coût important avant de clôturer l’achat.