Concept repris dans la documentation officielle des centres d’examen bruxellois. Je préfère appeler ça la “bulle de protection”. C’est-à-dire un espace virtuel autour des usagers vulnérables dans laquelle le conducteur ne peut pas pénétrer. Les véhicules motorisés doivent assurer une distance de sécurité confortable pour ne pas mettre en danger les piétons ni même leur faire peur. A tout moment, un adulte peut se raviser et faire demi-tour, un enfant peut échapper à la vigilance de ses parents, etc. La principale difficulté des débutants est de ne pas maîtriser la technique et notamment le travail sur l’embrayage. Ils roulent au ralenti-moteur de la deuxième en espérant que les piétons passent suffisamment vite.