Écoduc destiné à relier deux zones entre elles pour assurer le passage des amphibiens d’un point à un autre, généralement en passant sous un obstacle comme une route, une autoroute ou une voie ferrée.

Vers le mois de mars, les batraciens se trouvant dans la forêt migrent vers la mare pour se reproduire. La circulation des routes situées à l’intérieur du bois représentent un véritable danger. Dans un premier temps, des tranchées ont été creusées et des bacs permettaient de capturer les grenouilles. Des bénévoles se chargeaient de les transporter de l’autre côté. Le crapauduc est un couloir sous la route qui permet à ces batraciens de rester en vie grâce à une entrée en entonnoir.

crapauduc
crapauduc sous cette route