1° Tout conducteur de véhicule ou d’animal qui, sachant que ce véhicule ou cet animal vient de causer ou occasionner un accident dans un lieu public;
2° Quiconque sachant que lui-même vient de causer ou occasionner un accident de roulage dans un lieu public,
prend la fuite pour échapper aux constatations utiles, même si l’accident n’est pas imputable à sa faute. — { Lois coordonnées, art. 33,§1 }

Plus simplement, on peut dire que le délit de fuite est le fait d’abandonner intentionnellement le lieu de l’accident en sachant ou en se doutant que vous avez causé un accident, et votre intention est de fuir les constatations et les conséquences. Le fait de revenir plus tard sur les lieux, n’enlève rien à l’infraction.

La réintégration dans le droit de conduire est subordonnée à la réussite de l’examen théorique, pratique et psychologique. Selon Vias, chaque année plus de 75.000 cas sont répertoriés en Belgique (soit 200 par jour) suite à un accident causant des dégâts matériels. Les peines sont pourtant assez lourdes: amende, emprisonnement, déchéance et examens de réintégration.