Le Code de la route ne donne pas beaucoup de précision sur ce qu’est réellement un dépassement. On dit notamment qu’il s’effectue par la gauche, vis-à-vis des véhicules en mouvement. « En mouvement » ne signifie pas nécessairement qu’ils bougent. Il faut que les véhicules concernés soient dans la circulation. Par exemple, le dépassement par la droite est autorisé notamment lorsque le véhicule se déporte à gauche pour tourner à gauche au carrefour. Ce véhicule peut être immobilisé le temps de laisser passer les voitures en sens inverse. Dans ce même ordre d’idée, les cyclistes qui “remontent” des files de voitures par la droite, sont en infraction puisqu’ils font un dépassement par la droite. Dans le cas d’un trafic dense, il n’y a pas de dépassement.

Et si les cyclistes, les trottinettistes, les scooters… dépassent dépassent par la droite c’est pour plusieurs raisons. Ils ont pris l’habitude de toujours tenir leur droite surtout si les automobilistes eux ne se tiennent pas le plus près possible du bord droit de la chaussée et si le carrefour possède une zone avancée pour cyclistes. Dès que les automobilistes se remettent en mouvement, les usagers lents n’ont pas la puissance suffisante que pour se remettre à droite ou assurer une allure dynamique. Ils se retrouvent alors au milieu de véhicules rapides, ce qui n’est pas sécurisant. Les motards n’ont pas ce problème et doivent dépasser par la droite comme n’importe quel conducteur.