Il est souvent demandé aux futurs moniteurs lors de l’examen oral ce que recouvre l’éclairage public repris à l’article 31.2. Le Code ne donne aucune définition. On peut considérer qu’il s’agit de l’éclairage artificiel produit dans les grandes villes comme les vitrines de commerces, l’éclairage indirect d’un stade de foot… Il peut aussi s’agir d’un éclairage naturel comme celui de la lune.

Il faut bien distinguer l’éclairage public repris dans la section concernant l’arrêt, le stationnement et l’éclairage de la chaussée repris à l’article 30.1.d) qui concerne l’usage des feux.