Suite de véhicules.

Lors de ma formation, l’enseignant mettait un point d’honneur à faire la distinction entre des bandes de circulation et des files. C’est vrai, la chaussée peut être divisée en bandes de circulation. Elle peut aussi ne pas avoir de marquage. Dans certains cas, et notamment lorsque le trafic est dense, les véhicules se placent côte à côte pour occuper toute la largeur de la chaussée. Ils forment alors des files.

Dans le langage courant, quand on évoque une suite de véhicules on parle de file… peu importe le marquage routier. Le Code de la route lui s’applique à préciser chaque fois les cas. Par exemple, dans le chapitre sur les manœuvres, on fait référence aux bandes de circulation ET aux files. Même chose pour la remontée à faible allure des motocyclistes lorsque le trafic est dense.

Cette différence est importante notamment lorsqu’on aborde la question de la place des usagers sur la voie publique. Dans une rue à sens unique, on ne se place pas de la même façon si elle est divisée en bandes de circulation ou s’il n’y a pas de marques routières. Idem si on est motocycliste ou conducteur d’une auto.