L’halogène repose sur le même principe que l’ampoule incandescente à un ou deux filaments. C’est juste une version améliorée. La coque en verre est plus compacte et il y a toujours ce filament de tungstène. Dans le verre, ce n’est plus de l’azote mais du krypton et de l’argon. Un courant électrique circule et chauffe le filament qui éclaire. La lumière est projetée, non pas vers l’avant mais vers l’arrière. C’est le réflecteur qui renvoie à son tour la lumière vers la route.

feux halogènes

Ces ampoules équipent un grand nombre de modèles. Les avantages ne sont pas négligeables: coût modéré, remplacement facile, meilleure performance, résistance accrue, couleur plus neutre.  La seule précaution à prendre est de ne pas laisser de trace de doigt sur le verre. Il existe plusieurs codes en fonction de la marque, du modèle, du feu (clignotant, feu de plaque, feu de brouillard…). Le code est apposé sur l’emballage. Pour les lampes de voiture, c’est surtout la H4 et la H7 pour les feux de croisement et les feux de route. Et la P21/5W (double filament) pour les feux stop et les feux rouges. Pour savoir quel modèle choisir, le manuel utilisateur est toujours d’une grande aide. On peut aussi se rendre dans un centre auto et poser la question au vendeur. Parfois, des fiches sont disposées et classées par marque de voiture. Quand une seule ampoule est grillée, il faut toujours remplacer les deux côtés dès lors que ce sont les feux de croisement ou de route.

intensité de l'ampoule

À quoi ça sert d’avoir deux filaments ? À donner deux intensités différentes. Par exemple, l’halogène H4 a deux filaments. L’un pour les feux de croisement à 55 W et l’autre pour les feux de route à 60 W. Idem pour le feu rouge à 5 W et le feu stop à 21 W. Sur une même optique, il y a deux feux différents et une seule ampoule.

Tester ses phares. Pour se rendre compte de la source lumineuse, il suffit de se mettre proche d’un mur uni dans le noir et d’allumer ses phares. On voit bien que les feux de croisement forment une sorte d’horizontale en remontant. Cela évite d’éblouir ceux venant d’en face. Le feu de droite éclaire aussi sur le bas côté.

feux de croisement
feux de croisement

Pour les feux de route (les grands phares), c’est tout le contraire. Il y a une grande diffusion de lumière.

feux de route
feux de route

Le réglage se fait via une petite molette côté conducteur. En cas de dérèglement important, le garagiste positionne la molette sur zéro et ajuste l’orientation du réflecteur (et non pas l’ampoule) à l’aide d’un appareil de mesure.