Il permet de palier aux inconvénients du turbocompresseur. En effet, le compresseur comprime l’air. Celui-ci se dilate, occupe plus d’espace, augmente en température et diminue le rendement du turbo. Placé en sortie du turbo, l’intercooler refroidit les gaz compressés et densifie l’air entrant dans le moteur. Il en résulte une meilleure combustion et une optimisation du rendement du moteur.

Pour avoir un ordre de grandeur — Les gaz d’échappement ont une température de 1.000°C. En sortant de turbine, ils sont à 600°C. De l’autre côté, le compresseur reçoit de l’air ambiant à 20°C qui augmentent à 120°C. L’intercooler fait diminuer la température à 50°C.

intercooler
intercooler (© Ornikar.com)