« Back to Glossary Index

Arme blanche soumise à une autorisation. Une partie des policiers possèdent déjà cette matraque télescopique en remplacement de la matraque en caoutchouc de 45 cm, tout comme les agents douaniers. La version télescopique est rétractable (21 cm et 50 cm déployée) et plus discrète. À l’usage, elle est plus souple et beaucoup plus efficace grâce au métal intégré dans le plastique. Elle a aussi un impact psychologique beaucoup plus fort lorsque l’agent la dégaine. Il existe toute une réglementation sur son utilisation et seules certaines frappes sont autorisées: bras, jambes. Les zones interdites sont: les articulations, la tête, le cou, la colonne, le coccyx, les reins et le sternum.

Il est tout à fait possible d’acheter ce genre d’objet sur internet sans être policier, militaire ou agent de sécurité. Son usage est alors exclusivement réservé à des cours de self-défense. Le détenteur d’un tel objet sur la voie publique risque des soucis. En cas de contrôle routier, la matraque sera saisie et un procès verbal sera établi. Le procureur décidera des suites. En fonction du casier de l’individu, il peut être cité à comparaître devant le tribunal.

« Back to Glossary Index