Véhicule mis en circulation depuis plus de 25 ans et immatriculé avec une plaque dont le début commence par la lettre O. Jadis, l’usage de l’ancêtre était limité aux essais dans un rayon de 25 km, entre le lever et le coucher du soleil, en vue d’une manifestation dûment autorisée, ou pour se rendre à une manifestation dûment autorisée. Depuis juillet 2013, le véhicule ancêtre peut être utilisé jour et nuit sur les routes et il n’est plus nécessaire que cela se fasse dans le cadre d’une manifestation. Il reste néanmoins un certain nombre de contraintes.

  • Usage commercial : toute utilisation visant un profit financier commercial ou personnel.
  • Usage professionnel : toute utilisation en vue de l’exercice d’une activité professionnelle ou de l’exploitation d’une entreprise.
  • Déplacements domicile-travail et domicile-école.
  • Transports rémunérés et transports gratuits assimilés à des transports rémunérés de personnes.
  • Usage comme machine ou outil ainsi que pour des missions d’intervention.

Les dispositions particulières de ce type de véhicule est de permettre aux propriétaires de profiter de leur joujou automobile de façon sporadique. En échange de leur faible utilisation, l’État leur permet de bénéficier d’une dispense du contrôle technique (un premier contrôle suffit au moment du passage au stade d’oldtimer), une taxe de circulation réduite (environ 36 €) et une assurance plus faible étant donné l’usage occasionnel. Cela permet de préserver le patrimoine historique automobile. Depuis l’assouplissement des règles de 2013 et les crises économiques successives, certains ont trouvé le filon pour utiliser un véhicule à moindre frais.

Mise à jour: Depuis janvier 2016 et la régionalisation de la fiscalité automobile, les ancêtres doivent avoir plus de 30 ans d’âge (au lieu de 25). Surréalisme à la belge, un véhicule de plus de 25 ans d’âge sera considéré comme ancêtre par la DIV (gouvernement fédéral) mais pas aux yeux de la région wallonne. En 2018, un règlement européen nous imposera les 30 ans d’âge pour être considéré comme oldtimer.

Mise à jour: Depuis le 20 mai 2018, les ancêtres sont également soumis à un contrôle périodique. Entre 25 et 30 ans d’âge et la plaque oldtimer, le contrôle est annuel. Idem pour les véhicules de +30 ans mais sans plaque oldtimer. Entre 30 et 50 ans d’âge, le contrôle ancêtre se fait tous les deux ans. Il passe à 5 ans pour les véhicules de plus de 50 ans. Par ailleurs, les véhicules de plus de 30 ans immatriculés comme ancêtres et présentant un caractère historique seront définitivement dispensés d’inspection. Le caractère historique se base sur trois critères: + 30 ans, le modèle n’est plus produit et le véhicule est maintenu dans son état d’origine sans modification essentielle aux caractéristiques techniques.

Plaque ancêtre