Combinaison instable de trois atomes d’oxygène (O3). Sa présence dans la couche haute de l’atmosphère (15 à 45 km d’altitude) nous protège des effets néfastes du rayonnement UV du soleil mais, au niveau du sol, l’ozone en concentration élevée irrite les yeux et les voies respiratoires. De plus, ses effets sont renforcés en cas d’efforts physiques. C’est pourquoi, lorsque des concentrations élevées d’ozone sont mesurées, il est conseillé d’éviter tout effort intense en plein air. Par temps chaud, l’ozone se forme par l’action du rayonnement solaire sur des substances telles que les oxydes d’azote, le monoxyde de carbone et le méthane. En limitant les émissions de ces substances, nous freinons la formation d’ozone dans la couche basse de l’atmosphère.

Pour plus d’info: « Cellule Interrégionale de l’Environnement ».