Un pneu classique qui subit une crevaison en chemin cède sous le poids de la voiture. Inutile de continuer sa route même à faible allure au risque d’endommager, la jante, la suspension, la direction. Il faut alors changer la roue ou appeler son assistance auto. Le pneu runflat est constitué d’un anneau porteur et les flancs sont renforcés. Le conducteur n’a plus à effectuer de manipulation sur le pneu (remplacement par un pneu ou un pneu galette, kit de gonflage) et peu continuer à rouler. Cependant, il doit respecter la vitesse limite de 80 km/h et ne peut dépasser la distance de 80 km. Autant dire que ce n’est pas magique ! De plus, il faut trouver un revendeur agréé et spécialement outillé.

Les runflat évite d’avoir besoin d’une roue de secours. Ils sont aussi plus sécurisants en cas d’éclatement du pneu, notamment sur les flancs. Par contre, il faut un véhicule équipé d’un indicateur de pression de pneus (TPMS). Les jantes doivent également être compatibles avec le runflat. Tout le pneu est à changer en cas de crevaison car il ne peut pas être réparé.

pneu runflat
pneu runflat

Ces pneus particuliers portent différentes appellations selon les constructeurs:

  • SSR → Continental
  • RFT → Bridgetstone
  • EMT → Goodyear
  • ZP → Michelin