(Exhaust gas recirculation) La recirculation des gaz d’échappement est un système qui consiste à rediriger une partie des gaz d’échappement dans le collecteur d’admission et ce, à des moments précis. Par exemple, si on sollicite fort son moteur elle restera fermée puisqu’on a besoin des gaz frais.

Cette technique a un but écologique et permet de mieux brûler les gaz. Ces derniers se retrouvent sous forme de suie (et finissent par boucher la vanne si elle n’est pas nettoyée régulièrement) plutôt que dans l’air environnant.

Il y a de nombreuses critiques sur cette vanne. Les constructeurs ont trouvé un moyen peu coûteux (la vanne coûte ± 20 €) de satisfaire aux normes écologiques, sans pour autant revoir leur système en profondeur. D’un point de vue mécanique, le système en lui-même est un non-sens car on réinjecte dans le circuit un air vicié chargé de suie (sur les diesels) et de NOx. Elle est très peu efficace sur les diesel à common rail.

La vanne EGR prend des formes différentes en fonction du constructeur. Elle se trouve sous le capot, du côté des essuie-glace. Elle peut être désactivée. Elle est obligatoire sur tous les véhicules (essence, diesel). Avec le temps, elle s’encrasse vite au point de s’obstruer de suie et provoquer une fumée noire si elle n’est pas nettoyée.