Cette appellation ne vaut que pour les véhicules qui se rendent exceptionnellement sur la voie publique, à l’occasion d’une manifestation folklorique autorisée par la commune. Ils peuvent uniquement emprunter le chemin pour s’y rendre ou en revenir ou à l’occasion de tours d’essai en vue de cette manifestation. Ils sont tenus de respecter les 25 km/h.

Voir l’arrêté ministériel permettant la circulation des véhicules folkloriques sur la voie publique.

véhicule folklorique