Véhicule qui associe une motorisation électrique et une motorisation thermique. Il existe deux types: hybrides séries et hybrides parallèles. Les séries ont une traction intégralement électrique, un générateur est embarqué pour accroître l’autonomie. Les parallèles (Toyota Prius) ont la double propulsion, électrique et thermique. Le moteur électrique est actif en-dessous de 40 km/h. Il est repris en charge par le moteur à combustion (généralement à essence) au-delà de cette vitesse et pour les franches accélérations. L’hybride convient idéalement pour les petits parcours à faible vitesse, donc essentiellement en milieu urbain.

Gros avantage, une hybride n’a pas besoin d’être rechargée comme une voiture électrique. C’est un véhicule silencieux. Il est agréable à conduire et donne des bonnes sensations de puissance. Il consomme moins qu’un moteur traditionnel car il récupère de l’énergie de la décélération. Les coûts d’entretien sont réduits. Il produit moins de CO2. Enfin, il a un intérêt fiscal important en Flandre. Du côté des inconvénients, l’hybride — et surtout le plug-in — a un prix d’achat plus élevé qu’une voiture ordinaire.