L’article 46.3 fait référence à la hauteur d’un véhicule chargé. On nous dit qu’il ne peut dépasser 4 mètres. Pour les cycles sans moteur et les engins de déplacement, la hauteur ne peux excéder 2,5 m. Pas un mot sur les motos ou les cyclomoteurs. Les motos étant des véhicules, la hauteur maximum du chargement est donc de 4 m. Confirmation avec le Vade-mecum Roulage. Bigre ! Comment peut-on avoir le contrôle de sa moto ou de son cyclomoteur avec un chargement qui dépasse deux fois sa taille ? On peut donc imaginer un motocycliste avec une échelle attachée à la verticale et qui fonce à plus de 100 à l’heure sur l’autoroute.

Un chargement spécial demande d’adapter sa vitesse, augmenter les distances de sécurité, être vigilant sur les hauteurs limites autorisées. À plus forte raison sur un deux roues, le conducteur doit prendre en compte ce poids supplémentaire en cas de freinage. Les virages sont à prendre plus large pour une trajectoire plus sure. Il doit également tenir plus fermement son guidon. Sans oublier de vérifier la pression des pneus, la suspension et la limite de la charge utile.

D’après certaines sources, cette hauteur date de l’époque où on autorisait les nombreux pêcheurs à la ligne à se déplacer avec leur cannes à pêche en moto. Ces dernières se composaient d’une seule pièce et ne pouvaient se démonter. Depuis, cette hauteur n’a pas été modifiée pour ce type de véhicule.

Source photo: « Insolite: le concept de “sécurité” n’est pas encore bien compris par tous » (RTBF).