Avec ma vieille Fiat de 20 ans d’âge, mon assureur m’a recommandé une assurance dépannage. On n’est jamais à l’abri d’un couac surtout en pleine période hivernale. La formule complète coûte environ 135 euros à payer d’une traite à la souscription. J’avais alors droit à deux interventions sur l’année. La panne la plus probable est celle de la batterie. Par précaution, il vaut mieux se renseigner sur l’état de sa batterie auprès de son garagiste. Grâce à un appareil de mesure il vous dira s’il est temps de la changer ou non. Une batterie neuve de qualité dure environ 4 à 5 ans. En revanche, si vous prenez une batterie low cost, elle tiendra à peine 2 ans. La seconde précaution est de s’équiper de câbles de démarrage. C’est un peu encombrant mais ils peuvent vous éviter des soucis et venir en aide à un ami dans la même galère.

Description
Démarrer avec des câbles
Rapprochez le véhicule donneur face au véhicule en panne, capot contre capot sans qu’ils ne se touchent. Si ce n’est pas possible, placez les voitures côte-à-côte. Coupez le moteur. Contrôlez que tous les consommateurs électriques des deux véhicules sont bien coupés.
De l’intérieur, activez la trappe du capot des deux voitures et ouvrez les capots. Repérez la batterie, enlevez les protections au niveau des cosses si elles existent. Situez la cosse positive (+ en rouge) et la cosse négative (- en noir).
Il faut respecter un ordre précis. La pince rouge sur la cosse positive du véhicule en panne puis l’autre bout de la pince rouge sur la cosse positive du véhicule donneur. La pince noire sur la cosse négative du donneur et l’autre côté de la pince noire sur la cosse négative du receveur.
Démarrez la voiture donneuse et laissez tourner un peu si elle est froide. Démarrez ensuite la voiture en panne.
Retirez les câbles de démarrage noires puis les rouges.
Si possible, roulez trente minutes et sur autoroute.

La recharge par les câbles fait peur la première fois mais c’est finalement assez simple. Tout est d’ailleurs indiqué sur l’emballage. On trouve ces pinces crocodiles dans les enseignes d’accessoires auto ou dans les grandes surfaces.

■ pinces crocodiles, câbles de démarrage

Vérifier la batterie après intervention

Une fois le moteur relancé, il faut prendre les mesures nécessaires. Soit vous allez la porter au garage pour la faire changer. C’est le plus simple mais le plus coûteux. Comptez une centaine d’euro pour une veille voiture essence. Soit vous faites le remplacement vous-même. C’est plus économique mais un peu galère surtout quand on a aucun outil. Le mieux est d’emporter la batterie avec soi. Si vous prenez seulement les caractéristiques techniques, il se peut que le format ne corresponde pas ! Ce qui m’est évidemment arrivé.

Choix de la batterie

Le choix de la batterie va dépendre de plusieurs paramètres: la taille de la voiture (une Renault Clio n’a pas les mêmes besoins qu’une Renault Espace), la marque de la batterie, le type de carburant (les véhicules diesel ont besoin de plus grosses batteries, donc plus chères). Son usure est dépendante de tous ces facteurs auxquels il faut ajouter l’utilisation, les conditions climatiques, la préservation du véhicule dans un endroit protégé ou non, etc.

L’assistance

Et ceux qui ne veulent pas mettre les mains dans le moteur, il reste la solution de l’intervention d’un dépanneur. Il suffit d’appeler et d’attendre la patrouille. Soit la batterie tient encore la route et il suffit de la booster. Soit elle est hors d’usage et il faut la changer. Évidemment, si ce n’est pas prévu dans votre contrat d’assurance, ça coûte bonbon!