Parcours examen

J’ai repris quelques parcours d’examen. Comme je l’ai déjà dit sur ce blog, il n’existe pas de parcours figé et absolu. L’examinateur n’a pas en tête un certain nombre de circuit. Le jour de l’examen, il choisit librement le chemin, les lieux de passage en respectant le temps imparti. Il ne faut donc pas considérer les parcours et les itinéraires repris dans cette rubrique comme un examen pratique. Ce ne sont ni plus ni moins des endroits où les l’inspecteur est déjà passé. Ca ne sert à rien d’apprendre par coeur ces parcours.

Cela dit, il faut préciser plusieurs choses. L’examen pratique est limité dans le temps, à savoir ± 40 minutes. Autrement dit, si le parcours démarre depuis le centre d’examen il n’est pas physiquement possible de s’éloigner très loin, et a fortiori si vous circulez dans des zones 30, que le trafic est dense, etc. Autre élément, l’examinateur est obligé de passer par trois points de passage. Ces points changent tous les trois mois. Si vous les connaissez, vous aurez un petit avantage. Enfin, les endroits techniques ou particuliers sont souvent prisés par l’inspecteur. Ils servent à évaluer l’élève: c’est peut–être un démarrage en côte, un placement dans un rond-point complexe,  une rue étroite à deux sens de circulation, une entrée  et/ou une sortie d’autoroute, le passage dans un tunnel…

Pour avoir accès à tous les parcours, il suffit de faire un don pour obtenir le mot de passe.