La “plaque de vitesse” c’est le nom donné au signal C43 indiquant la vitesse maximale de certaines catégories de véhicules sur les routes ordinaires hors agglomération. Selon l’article 59.3, elle doit être apposée sur la partie droite de la face arrière du véhicule. Elle concerne 4 types de véhicules.

  1. Véhicules limités à 75 km/h: autobus et autocars.
  2. Véhicules et trains de véhicules limités à 60 km/h dont la MMA est supérieure à 7,5 t.
  3. À la limite fixée par le Règlement technique, à défaut, à 40 km/h pour les véhicules à bandages semi-pneumatiques et les véhicules sans suspension.
  4. Les véhicules automobiles équipés de pneus à clous (cf. art.7 AM 28/09/76).

Malheureusement, le législateur n’a pas trouvé opportun d’ajouter les quadricycles à moteur limités à 45 km/h. Malgré leur occupation importante sur la chaussée, ils peuvent occasionner des freinages brusques des autres automobilistes.

Le triangle tronqué (illustration ci-dessous) est un panneau pour les véhicules lents (max. 40 km/h). Il a la forme d’un triangle sectionné sur les extrémités et se place à l’arrière du véhicule ou de sa remorque. Il n’est pas obligatoire mais permet d’identifier rapidement ces véhicules surtout la nuit, ou quand les conditions limite la visibilité, grâce à son revêtement rétroréfléchissant. Les autres usagers ne sont pas toujours conscients de leur lenteur et arrivent parfois sur le tracteur, l’engin de chantier à vitesse élevée par mauvaise estimation. À noter que ce triangle ne doit pas être appliqué pour les véhicules agricoles qui disposent d’un ou plusieurs gyrophares orange clignotants.

triangle tronqué

Certains poids lourds collectionnent les plaques de vitesse mais il ne s’agit pas d’une réglementation de chez nous.

Camion avec plusieurs plaques de vitesse