Après ma formation, je dois bien reconnaître qu’on est laissé en pâture sans trop savoir par où commencer. La première chose à faire est de prendre rendez-vous pour passer ce qu’on appelle la sélection médicale. Il faut un bon mois pour avoir un rendez-vous, peut-être moins en cas de désistement. Ce document est valable 5 ans.  Sans cette attestation, le SPF refuse toute demande de stage. Le mieux à faire c’est de prendre rendez-vous dès que vous recevez le document de réussite à l’examen écrit. De cette façon, une fois l’oral passé, vous pourrez directement passer chez le médecin. Et si vous avez raté l’oral, il suffit de le repasser… ou d’annuler le rendez-vous si vous abandonnez le projet.

En quoi consiste ce test médical ? Rien de très poussé. Ce sont de simples examens médicaux imposés aux professionnels de la route et notamment au transport rémunéré: chauffeur d’autobus, taxi, ambulance… Il se compose de deux parties. La première concerne la vue. Vous effectuez des tests chez un ophtalmologue comme on le faisait autrefois à la visite médicale scolaire: lire une suite de chiffres ou de lettres (avec et sans lunettes), visualiser différents plans tri-dimensionnel, distinguer des nombres enfouis sous des teintes différentes, etc. Le second examen est organisé par la médecine du travail. Vous remplissez le formulaire ad hoc. Avant la consultation chez le médecin, vous passez aux toilettes pour remplir un petit flacon. L’analyse concerne le glucose, les protéines, le sang, l’hémoglobine et la présence de drogues. Ensuite, le docteur vous pose une série de questions sur d’éventuelles maladies, il prend votre tension, vous faites quelques flexions et c’est déjà fini. Si le bilan est positif, vous recevez une attestation. Elle doit être remise au service Population de l’administration communale pour la demande de changement de permis de conduire qui mentionnera au verso votre aptitude physique.

Le but de ces tests est de s’assurer que le futur candidat ne présente aucun risque de santé et ne constitue pas un danger pour lui-même et son élève lors de l’apprentissage. Il serait gênant de découvrir – après un drame – que le moniteur souffrait d’un problème cardiaque par exemple.

Où passer cet examen ? Vous devez vous rendre à la médecine du travail. Pour ma part, j’ai suivi les recommandations du SPF Santé publique de Bruxelles et je suis allé chez Medex, près de la gare du Midi. Le délai d’attente pour un rendez-vous est de 3 semaines environ. La consultation coûte 59 €. Il n’y a aucun remboursement prévu par l’INAMI donc la mutuelle n’intervient pas. Après avoir fait la demande d’un rendez-vous en ligne, Medex vous envoie une invitation pour vous présenter à l’examen médical, un formulaire à remplir auquel il faut joindre l’examen oculaire. Le tout est à présenter lors de la visite chez le médecin.

  • Centre médical de Bruxelles
  • place Victor Horta 40/10
  • 1060 Bruxelles
  • 02/524.97.97

Mise à jour (mars 2021): Autrefois, Adhesia située à la rue du Vieux Marché aux Grains (place Sainte-Catherine) proposait les deux examens en une seule consultation. Depuis, le centre a fusionné avec Mensura et il ne propose plus ce service au particulier.

Mise à jour (avril 2021): À l’époque, l’examen de la vue coûtait environ 75 euros et n’était pas remboursé par la mutuelle. Désormais, c’est pris en charge. Il peut se faire en cabinet privé ou à l’hôpital. À titre d’exemple, j’ai passé le test ophtalmologique à l’UZ de Jette et j’ai payé le ticket modérateur de 26 euros (et 6 euros de parking !).

Une fois votre attestation de bonne santé du médecin, il faut faire une demande de changement de permis de conduire à la maison communale. Comptez 25 à 35 € selon les communes. Une semaine plus tard, le nouveau permis est en ordre. Il n’y a plus qu’à renvoyer une copie du permis, un extrait du casier judiciaire modèle 2 (jadis appelé bonne vie et mœurs) et le formulaire de demande de stage au SPW Mobilité.