Avant de commencer, je précise que le véhicule doit être sur un sol plat. À l’examen pour le permis de conduire pratique, on vous demande juste de montrer où se trouvent les différents éléments. Pas la peine de tirer la jauge d’huile moteur ou d’ouvrir les bouchons !

L’huile moteur se contrôle en tirant la jauge. Il est préférable de le faire moteur chaud. On laisse le moteur prendre sa température idéale. Pour rappel, le manomètre de température est celle du liquide de refroidissement. L’huile met un peu plus de temps à chauffer, environ 10 minutes. On coupe le moteur et on patiente 5 minutes pour que toute l’huile redescende dans le carter inférieur. Un moteur froid fausse le niveau d’huile. Ensuite, on tire la jauge d’huile. On la nettoye avec un chiffon propre. On replonge la tige jusqu’à la butée et on la ressort pour vérifier que le niveau se trouve bien entre la maximum (Full) et le minimum (Low). S’il manque de l’huile, on peut faire l’appoint. Avec le temps, il est normal de perdre un peu d’huile.

niveau d'huile
niveau d’huile entre les limites

Le  liquide de frein est de couleur ambrée. C’est un liquide très corrosif pour les plastiques et la peinture. Il faut donc être consciencieux lors du remplissage. Le liquide de frein assure la transmission du freinage. Son réservoir est souvent au même endroit, à savoir proche du volant. En moyenne, il se remplace tous les deux ans mais il faut tout de même vérifier l’appoint (entre min et max).

Le liquide de refroidissement prend différentes couleurs: jaune, rose, orange, bleu… Il permet de garder le moteur à température optimale. Il est composé d’eau déminéralisée et d’un antigel. En cas de nécessité, on peut y ajouter de l’eau mais il faut prévoir une purge par après. En principe, le niveau reste identique et le remplacement se fait tous les 210.000 km (cf. la doc du véhicule). Le niveau doit se situer entre le min. et le max. Dans la mesure du possible, n’ajoutez que du liquide de même couleur. N’ouvrez le bouchon que si le moteur est froid. Sur un moteur chaud, il y a une pression du liquide et il risque de surgir du bocal. Les voitures récentes sont équipées d’un bouchon avec une ouverture en deux temps: le premier cran retire la pression et le second permet l’ouverture du vase d’expansion.

En cas de manque de ce liquide, il y a un risque de détériorer le moteur puisqu’il n’est plus refroidi. En hiver, si l’air chaud n’arrive pas dans les ouies de ventilation de l’habitacle alors que le moteur est chaud c’est un indicateur d’un manque de liquide de refroidissement. Il faut rapidement faire l’appoint.

Enfin, le plus facile à trouver est le liquide lave-glace avec le pictogramme sur son bouchon. Il faut surtout le tenir à l’oeil en automne et en hiver, c’est-à-dire les saisons pluvieuses où on utilise très régulièrement ses essuie-glaces. S’il vous en manque, ce n’est pas aussi grave que de l’huile moteur mais ne pas pouvoir nettoyer son parebrise peut poser des problèmes de visibilité.

Sur ma Kia Rio de 2017, j’ai longtemps cherché le réservoir de liquide de direction assistée. Il n’existe tout simplement pas puisqu’il est remplacé par un dispositif électrique. En revanche, on le trouve bel et bien sur d’autres modèles. Le réservoir est reconnaissable à son bouchon avec l’icône d’un volant sur son bouchon.

niveau de liquide de direction assistée
niveau de liquide de direction assistée