Autrefois, pour avertir les autorités d’un problème de voirie, il fallait en premier lieu savoir si celle-ci appartenait à la Région bruxelloise où à la commune. À part prendre contact avec l’administration, c’était quasi impossible à savoir. Fallait-il encore tomber sur la bonne personne ! Du coup, ça dissuadait les plus motivés à signaler des dysfonctionnements sur le territoire. Alors, comment savoir ?

Pour faire simple, on peut dire que la Région possède les grands axes structurants. La difficulté est de trouver le point d’équilibre. Certains prétendent que toutes les artères où passent le tram appartient à la Région. À la grosse louche, ce n’est pas faux mais ce n’est pas une valeur fiable. Il y a des routes communales ou le tramway passe.

Les riverains qui sont sur place peuvent se référer à un élément visuel très intéressant: la couleur du fût des signaux routiers. Sur un axe régional il est toujours couleur champagne. Le doré est un peu leur marque de fabrique. En revanche, la commune opte pour des couleurs comme le gris argenté, le vert ou tout autre couleur. L’orange a été longtemps destinés aux panneaux d’arrêt et de stationnement mais ce n’est plus une obligation.

Enfin, il reste une solution à la portée de tous: le plan en ligne Mobigis et la sélection de la couche « voiries régionales » qui fait apparaître toutes artères régionales en rouge.

capture Mobigis
capture Mobigis