Imaginez, votre femme va bientôt accoucher et vous voulez faire au plus vite. Vous appelez l’ambulance via le 112 ou vous l’emmenez à l’hôpital par vos propres moyens ? Spontanément, et dans l’urgence du moment, prendre sa voiture semble être la solution la plus rapide. Et pourtant, c’est loin d’être une bonne idée.

Prendre son véhicule en état de stress ne vous met pas dans les meilleurs conditions pour assurer votre sécurité et celle de la futur maman. Vous devez gérer votre conduite et en même temps rassurer votre conjointe, lui prodiguer éventuellement des conseils ou lui venir en aide. Contrairement à un véhicule prioritaire, vous n’êtes pas clairement identifiable aux yeux des autres conducteurs et vous ne disposez d’aucun laissez-passer pour déroger aux règles de circulation. Reste encore à trouver votre chemin et celui qui mène aux urgences.

Le mieux est d’attendre l’arrivée des secours. Ils sont relativement rapides. Comptez entre 10 et 15 minutes. Arrivée sur place, l’équipe professionnelle (accompagnée d’un médecin si besoin) établit un diagnostique et prodigue les soins nécessaires avant d’embarquer la patiente de manière efficace et rapide. Une fois à l’intérieur du convoi, vous êtes aux côtés de votre conjointe sans vous préoccuper de la route. Sous le feu des sirènes, l’ambulance aura vite fait de rattraper les 15 minutes de départ. Le chauffeur expérimenté connaît son itinéraire et l’accès à l’hôpital. Une équipe sera également avertie à distance de votre venue et pourra prendre les dispositions nécessaires en fonction de la situation.

Ce scénario s’adapte à d’autres situations d’urgence comme le transport d’un blessé grave.