Le contrôle technique (CT) c’est le passage obligé pour s’assurer du bon état de son véhicule. Pour une voiture neuve, vous êtes tranquille pour 4 années. La visite est annuelle pour toutes les autres. Il existe des cas où l’échéance n’est pas fixe mais dépend des circonstances. C’est le cas avant la revente du véhicule, après un accident ou après la délivrance d’un certificat rouge. 

Déroulement

Vous recevez une convocation par courrier postal pour vous présenter à heure et à temps. Assez logiquement, plus la voiture est âgée, plus les soucis s’accumulent. Il faut donc parfois prévoir un budget pour le remplacement de certaines pièces. 

Vous êtes libre de choisir l’inspection technique qui vous convient. À Bruxelles, il existe 4 centres: Anderlecht, Schaerbeek, Forest et Haren. Pour avoir été dans les deux premiers je sais qu’ils sont souvent fort saturés. Sans rendez-vous c’est galère. L’astuce pour éviter les files c’est d’y aller de bonne heure. Pour un contrôle technique ordinaire, le rendez-vous n’est pas obligatoire. On peut se présenter, comme chez le coiffeur, et attendre son tour. C’est alors le moment de boucler les ceintures arrière et préparer les 4 documents originaux à présenter:

  • certificat d’immatriculation
  • ancien certificat de visite
  • certificat de conformité
  • assurance (depuis novembre 2013)
Vous verrez sans doute quelques voitures avec des plaques garage de type 1-ZZA-123. Ce sont des garagistes qui viennent passer le véhicule à la place de leur client.

Ensuite, il suffit de suivre les consignes. La plupart du temps le contrôleur se charge de tout. Il y a plusieurs étapes. La première vérification concerne les gaz en sortie du pot d’échappement. La deuxième teste  le système de freinage. La troisième fait vibrer le véhicule pour évaluer la suspension. Puis vient l’étape du contrôle de l’éclairage. Enfin, la voiture est placée sur le pont et le préposé vérifie différents éléments. Ce contrôle est assez sommaire et basique. Il se peut par exemple que les plaquettes soient pratiquement en fin de vie mais réussissent lors du test. Le mieux est de passer chez son garagiste avant pour effectuer un entretien en vue du CT. Vous aurez la garantie que le véhicule est en parfait état de marche.

contrôle technique à Haren

En fin de contrôle, on vous demande de sortir le véhicule de l’atelier et de le ranger sur le parking. Ensuite, vous allez à l’accueil pour payer la facture et recevoir le nouveau document. Il y a deux possibilités: une carte verte, une carte rouge. Vert tout va bien. Il peut éventuellement y avoir des points à tenir à l’œil. Rouge, code 1, la voiture présente un sérieux danger pour la sécurité routière. Vous ne pouvez plus rouler avec le véhicule excepté pour vous rendre – sans passager – du CT à votre domicile ou au garage et inversement. Le code 2 vous laisse un délai de 15 jours pour vous mettre en ordre.  

Certificat de visite

Les tarifs

Concernent les tarifs, vous pouvez consulter la grille des tarifs. Une simple visite coûte 32 euros mais il peut y avoir des surcoûts. Un retard jusqu’à un mois coûte 8 euros. Un vieux diesel devra s’acquitter d’une taxe de 12 euros. 

Les risques en cas de retard

En haut du certificat de visite se trouve la période à laquelle vous devez repasser le CT. Cette période de deux mois permet de faire les révisions et les réparations nécessaires. Ce n’est pas toujours facile, surtout financièrement. Mieux vaut être dans les temps. Les risques sont multiples. Le moins grave est une petite majoration au CT. En cas de contrôle policier, tout va dépendre du délai dépassé et de l’état de la voiture. Une simple remarque dans le meilleur des cas pour un léger retard. Vous pouvez également recevoir procès verbal d’avertissement pour vous obliger à vous présenter au commissariat endéans les 15 jours avec un CT en odre. Pour les dépassements plus importants, il est courant que la police escorte le contrevenant jusqu’au centre d’inspection automobile pour autant qu’il soit ouvert. Pour les cas graves, un PV est envoyé au tribunal de police et la voiture est saisie. En cas d’accident, l’assurance peut se retourner contre vous si elle prouve que l’accident est directement lié à une défaillance du véhicule.