Les futurs conducteurs se demandent souvent quels sont les frais auxquels ils doivent s’attendre avant de faire le grand saut. Autant le dire tout de suite, c’est un budget ! Ce n’est pas inaccessible, mais il va falloir faire des sacrifices; trouver un job d’appoint et peut-être compter sur le soutien financier des parents. Évidemment, tout va dépendre de profil conducteur, de ses préférences et du type de véhicule souhaité. Pour le coup, je vais prendre un jeune sans expérience de conduite avec un petit budget. Sa voiture d’occasion âgée de 8 ans, d’une cylindrée 1,2 l lui servira quotidiennement pour aller travailler et pour aller au cours. Grosso modo, dans ce scénario, le jeune conducteur fera environ 10.000 km/an. Les tarifs sont approximatifs et servent juste à avoir un ordre de grandeur.

Formation de base

La première étape est celle du permis de conduire. Le théorique est obligatoire. Pour le pratique, il existe en Belgique deux possibilités: filière libre ou auto-école. Si vous avez déjà une voiture qui vous attend, un bas de laine et une envie de rouler seul au plus vite, alors la solution de 20 h en auto-école est faites pour vous. En revanche, si vous êtes plus tendu financièrement et vous avez quelqu’un sur qui compter pour vous assister lors de votre stage, choisissez plutôt la filière libre.

  • Apprentissage du permis théorique avec un support (CD ou livre): 25 €
  • Apprentissage du permis théorique, cours en auto-école: 50 €
  • Examen du permis théorique, 1er passage: 15 €
  • Apprentissage pratique en filière libre: variable
  • Apprentissage pratique en auto-école, 20 h : entre 850 € et 1.000 € et ± 50 € par heure supplémentaire
  • Examen du permis pratique, 1er passage: 36 €
  • Permis de conduire provisoire: 26 €
  • Permis de conduire définitif: 26 €

Achat de la voiture

L’achat d’une première voiture n’est jamais chose aisée. Le plus important est de tenir compte de son profil d’utilisateur pour en définir les caractéristiques. Demandez à votre entourage expérimenté ou à des personnes de confiance de vous guider. Une fois la voiture choisie, vous recevez alors la facture d’achat ainsi qu’une demande d’immatriculation (feuille rose) à remettre à votre assureur. Ce dernier vous donne le document d’assurance (feuille verte) et fait la demande d’immatriculation auprès de la DIV. Un ou deux jours plus tard, vous recevez les plaques à domicile avec le certificat d’immatriculation. Retournez chez votre concessionnaire pour finaliser la vente et recevoir tous les documents du véhicule (certificat de conformité, car-pass, carnet d’entretien, mode d’emploi). Un mois plus tard, vous recevez la facture de la taxe de mise en circulation et la taxe annuelle de circulation.

— Voiture d’occasion: ± 3.000 € (+ les intérêts si prêt)
— Taxe de mise en circulation¹ : 61,50 €
— Éco malus wallon (> 145 g CO²/km): progressif en fonction de l’émission de CO²
— Taxe de circulation (annuelle, dépend de la cylindrée du moteur exprimée en chevaux fiscaux): 190 €
— Plaque DIV et reproduction pour l’avant : 30 € (arrière)+ 15 € (avant) + 10 € (livraison)
— Assurance RC auto²: ± 600 € par an
— Assurance dépannage (facultatif): ± 150 € par an


¹ Taxe unique à l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion. Elle varie en fonction de la puissance fiscale, de l’âge et de la Région. Une simulation peut être faite sur le site de la Fébiac grâce au Tax Calculator.
² Obligatoire, elle sert à couvrir les frais causés a un tiers en cas d’accident (les passagers de votre voiture, un piéton, les personnes à bord d’autres véhicules). D’autres garanties peuvent être prévues dans le contrat comme l’assurance conducteur, la protection juridique, le véhicule de remplacement, etc.

Les frais fixes au quotidien

Une fois la voiture achetée et les documents en ordre, il faut penser aux dépenses du quotidien.

— Entretiens garage: variable
— Petit ou gros entretien: variable
— Contrôle technique: ± 30 € par an (ou tous les 2 ans si conditions)
— Réparations éventuelles: variable
— Carburant: 50 l X 2 = 100 l x 1,44 € = 144 €
— Pneus hiver + installation: variable

— Lavage interne et externe: ± 15 €
— Pression des pneus (1 fois par mois): ± 1 €
— Un « L »: ± 2 €
— Un rétroviseur interne (filière libre): ± 14 €

— Perception immédiates éventuelles, dépannage, sanction administrative (roulage): variable
— Amende (tribunal): variable

Accessoires

En principe, à l’achat de votre voiture, tous les éléments obligatoires doivent être fournis ainsi qu’un double des clés. Bien souvent, les futurs acheteurs ne sont pas vigilants et négligent de contrôler leur présence. Je rappelle que la roue de secours ou le pneu galette ne fait pas partie de l’équipement obligatoire.

— Double de la clé¹ : 80 €
— Une veste rétro-réfléchissante homologuée: ± 2 €
— Extincteur non périmé: ± 15 €
— Trousse de secours: ± 10 €
— Triangle de danger: ± 10 €

Ce n’est pas tout. Il y a aussi toute une série d’accessoires très utiles. Une apprenante me disait qu’elle ne voulait pas s’embarrasser de tout ça. Jusqu’au jour où elle a fait un accident (en droit) sans gros dégâts. Il fallait alors retrouver son document d’assurance perdu parmi d’autres papiers, trouver un constat européen, chercher après le triangle de danger… Bref, tout ça aurait pu être évité avec un minimum de prévoyance.


¹ Le particulier ou le concessionnaire doit vous fournir le double des clés. Si ce n’est pas le cas, le double est onéreux en raison de la puce qui envoie un signal pour assurer le démarrage. Depuis 1998, toutes les clés possèdent un transpondeur. Il est possible de faire un double à 15 € mais il permet uniquement l’ouverture des portières.

Stationnement

La question du stationnement est incontournable. Ce n’est pas vraiment un problème à votre domicile grâce aux facilités octroyées aux riverains mais il faudra penser à garer le bolide lors de vos déplacements. Peut-être que votre employeur prendra en charge la carte de stationnement professionnelle.

— Carte riverain: entre 0 et 50 € par an en fonction des communes
— Carte professionnelle : entre 75 et 300 € par an
— Disque de stationnement: 2,5 €
— Redevances éventuelles: 25 € X …

Taxe, taxe, taxe…

À chaque moment, l’État belge est là pour se sucrer. Depuis l’achat du véhicule (TVA 21 %), à la mise en circulation (taxe de mise en circulation, taxe de circulation, éco-malus wallon), en passant par le carburant ordinaire (accises 51 %) et l’achat des pièces (TVA 21 %).

Conclusion

La voiture d’occasion c’est souvent une loterie. Certains choisissent une voiture sans jamais retourner au garage. D’autres doivent sans cesse remplacer des pièces usées ou défectueuses. Tantôt ce sont les pneumatiques à changer, les plaquettes de freins à remplacer, l’embrayage défectueux, la batterie HS, la ligne d’échappement à remplacer… Parfois, les frais sont interminables au point de devoir se séparer de son véhicule. Comme le dit si bien un garagiste; la voiture est un investissement à perte. Autant le savoir d’emblée ! Néanmoins, s’il y a tant de voitures sur les routes c’est qu’elles offrent bien des avantages non négligeables. Parmi ceux-ci il y a le confort et la liberté.