Elle intervient en cas d’accident en tort. Elle permet d’indemniser la victime. Elle ne couvre pas les dégâts de l’assuré.  Pour un jeune conducteur, il faut compter entre 1.000 et 1.500 euros par an. La cotisation va dépendre de l’âge du conducteur, son expérience, la puissance et la cylindrée de la voiture, etc.