Aire de stationnement permettant aux automobilistes de ranger leur véhicule et de poursuivre leur trajet en utilisant d’autres modes de transport en commun. Il vise à encourager les navetteurs à laisser leur véhicule aux portes de la ville. On parle aussi de « parking de dissuasion » ou « parking de transit ».

La Région bruxelloise met en place des parkings de dissuasion en périphérie de Bruxelles. Cela a été décidé en 2014, parfois à l’encontre de l’avis des communes, avec un objectif de 10.000 places en stationnement park & ride. Pour le moment, pratiquement l’ensemble des parkings sont gratuits et en accès libre. Les prochaines constructions permettront d’accueillir davantage de véhicules. Les sites seront sécurisés 24h/24 et 7j/7. L’accès sera payant et soumis à une inscription en ligne. Actuellement, le site d’Anderlecht est gratuit jusque fin 2019. Le site de Kraainem est accessible aux seuls abonnés. Des abonnements pourront être délivrés aux riverains mais uniquement en soirée et les week-ends. Une caméra reconnait les plaques et la barrière s’ouvre automatiquement.

Park & Ride

Le parking à Stalle (Uccle) permet actuellement d’accueillir plus de 380 véhicules. C’est une aire de stationnement ordinaire ouverte à tous et gratuite. En 2019, un nouveau chantier commencera au même endroit. Il prévoit un parking de transit sur 4 étages pouvant accueillir près de 1.100 voitures. Selon M. Smet le prix pour les navetteurs sera établi entre 1 et 3 euros par jour.