Prélèvement effectué par un médecin. Les échantillons sont ensuite analysés en laboratoire. Il ne concerne pas les personnes qui s’apprêtent à conduire. L’arrêté royal reprend les cas où il est obligatoire. Il coûte entre 300 et 900 € d’après des sources policières.