La calandre du véhicule laisse passer l’air afin de diminuer la température du liquide de refroidissement dans le radiateur. Parfois, à faible allure, ce refroidissement par air ne suffit pas. Il est alors aidé par un ventilateur qui vient aspirer l’air. Sur certains modèles, il peut être entraîné mécaniquement à l’aide d’une courroie. En général, on trouve plutôt un petit moteur électrique, commandé par une sonde placée sur le radiateur, qui entraîne le ventilateur lorsque la température est supérieure à 100° C.