La place Général Meiser est la hantise des élèves surtout quand il s’agit de l’aborder pour la première fois aux heures de pointe. C’est vrai que ça part dans tous les sens et sans une petite aide, on a vite fait de paniquer. Cet endroit fait parfois partie des parcours d’examen. Tout dépend de l’examinateur.

Première chose à dire, il vaut mieux connaître sa destination avant de l’emprunter. Sinon, vous risquez d’être au mauvais endroit avec la difficulté de ne pas pouvoir mieux vous positionner en raison du trafic important. Une fois la destination connue, il faut bien souvent céder le passage aux piétons. Cet endroit est truffé de petits commerces en tout genre, de restaurants, un centre commercial… Tout cela fait qu’il y a pas mal de passage à pied tout autour de cette place.

❖ La bande bus

La bande bus fait tout le tour de la place vers l’extérieur. Le bus – et tous ceux qui y sont autorisés comme les cyclistes et les taxis – sont évidemment prioritaires. Il faut parfois de la patience avant de se lancer dans l’arène et supporter la pression des automobilistes suiveurs qui voudraient aussi bien avancer.

Une fois engagé, vous pouvez (le Code ne l’oblige pas pour l’examen c’est conseiller de le faire) utiliser la bande bus pour changer de direction à l’approche immédiate du carrefour. C’est pas toujours évident car beaucoup d’automobilistes ignorent cette règle et on se retrouve à deux à vouloir prendre la même bande de circulation.

Cette bande bus se termine en queue de boudin vers la chaussée de Louvain en direction du concessionnaire BMW. Même si c’est un bus, il n’est pas prioritaire puisqu’il n’est pas dans les conditions où il quitte un arrêt de bus.

❖ Le tram a toujours priorité

L’autre difficulté est le passage du tram qui coupe toute la place d’une part et une autre ligne suit le boulevard Général Wahis. Dans le premier cas, il n’y pas de feux de circulation. Et comme le rappelle à foison la STIB; le tram a toujours priorité. Il faut donc être très prudent avant de traverser les voies et anticiper la circulation pour ne pas se retrouver immobiliser sur les rails. Il n’est pas rare d’avoir des accrochages car les véhicules sont plus concentrés sur le trafic automobile que l’éventuel passage du tram.

❖ La « place » n’est pas une place

Contrairement à son appellation ce n’est pas une « place » au sens du Code de la route puisque la circulation est canalisée. Ce n’est pas non plus un rond-point. Il y a bien un dispositif central surélevé mais il n’y a pas de signal « sens giratoire » (D5). Néanmoins, pour entrer dans la place, il faut céder le passage (signal B1).

place Meiser
place G. Mesier

❖ Connaître sa sortie

La place contient pas moins de 8 sorties. Elles peuvent être à sens unique, double sens, une ou plusieurs bandes, certaines longent le site propre… Il faut faire attention aux signaux routiers, au marquage, aux îlots directionnels. Pour une première fois, le mieux est d’y aller quand le trafic est modéré.

❖ Changement de direction sur plusieurs bandes

Enfin, cela demande un peu d’adaptation par rapport à la situation. Si vous vous trouvez sur une des 4 bandes pour tourner en direction du boulevard Général Wahis, il faut savoir qu’au final il n’en reste plus que trois. Il faut prendre le plus large possible (sauf dans certains cas précis) et ne surtout pas s’insérer sur la chaussée en sens inverse (la nuit par exemple, quand il n’y a plus de trafic).