Le signal C43 représente la limitation de vitesse. Le chiffre représente la vitesse exprimée en km/h. Ce sont toujours des dizaines. Il serait ridicule d’être pointilleux et de pointer une vitesse précise. Je rappelle qu’il y a toujours une tolérance technique de 6 km/h sous les 100 km/h et 6% au-delà. Cela ne veut pas dire que c’est autorisé de rouler à 56 km/h quand le signal routier annonce 50 mais vous ne serez pas flashé. Quelles sont les déclinaisons de ce signal sur la voie publique ?

Dans l’article 11 sur les limitations de vitesse, on retrouve souvent les mêmes vitesses. On parle du 50 km/h en agglomération, du 90 km/h ou 70 km/h sur route ordinaire et 120 km/h sur autoroutes. Ce se sont des règles générales. Le C43 vient spécifier une exception et peut prendre différentes valeurs. L’illustration reprise dans le Code de la route, représente le nombre 60 mais c’est une ancienne limitation qu’on retrouve très peu sur le terrain. Actuellement, les limitations du C43 se sont uniformisées à 30, 50, 70 et 90. Cela dit, le gestionnaire reste libre d’afficher la vitesse la plus pertinente par rapport aux circonstances.

Le pont du Jubilé — en éternelle attente d’une rénovation — a limité son trafic à un seul bande de circulation. Le passage est géré par un feu tricolore et la vitesse est de 20 km/h.

pont du Jubilé
pont du Jubilé limité à 20 km/h

Lors de la pandémie COVID, certaines rues ont été adaptées. Ci-dessous, le gestionnaire a installé un C43 provisoire à 5 km/h. C’est sans nul doute la plus basse limitation existante. Heureusement, la rue est une voie sans issue fréquentée la plupart du temps par des riverains.

Ganshoren, C43 à 5 km/h
C43 à 5 km/h (Ganshoren)