L’article 8.6 prévoit l’arrêt du moteur au point mort, sauf en cas de nécessité. Cette mesure permet de faire des économies en termes de carburant (environ 0,6 l par heure) mais ce n’est évidemment pas la principale raison. Le but est avant tout écologique. La plupart des articles d’éco-conduite ont été introduits par la ministre de la Mobilité de l’époque, à savoir Mme Durand. Ce n’est pas une mauvaise chose, loin de là. La circulation automobile perturbe gravement notre environnement par les nuisances sonores, les pluies acides et la formation d’ozone. Indirectement, ces mesures permettent de réduire sensiblement le bruit ambiant pour le confort des habitants à proximité, même si les modèles actuels sont plutôt silencieux.

Je croise régulièrement des conducteurs en arrêt ou en stationnement avec le moteur allumé. Et je ne vous parle pas de la période hivernale où faire chauffer le moteur permet de dégivrer les vitres et d’assurer une bonne visibilité au conducteur. Je veux parler de toutes ces personnes qui se prélassent, lisent un bouquin, répondent au téléphone, attendent de la compagnie ou leur enfant en face de l’école… moteur allumé. Cela ne tombe pas sous le sens d’éteindre son moteur. D’où la raison du législateur d’ajouter cette règle. Par la même occasion, c’est aussi plus facile pour le verbalisant de se référer à un article spécifique. L’amende est de 58 euros mais c’est  loin d’être une priorité pour la police. 

L’article concerne également les véhicules en mouvement mais immobilisés par la force des choses; à un feu rouge par exemple. D’après certains spécialistes, la règle s’applique si le délai d’attente est supérieur à une minute. Seule souci, comment savoir si le feu en question est plus ou moins long ? Il en est de même pour un pont mobile ou un passage à niveau¹. La péniche, le train va-t-il passer sous la minute ? On peut raisonnablement penser que c’est le cas. À l’instar des embouteillages, le trafic est-il suffisamment fluide ou trop saccadé ? Que faire face à l’injonction d’arrêt d’un agent qualifié ? Même cas de figure pour une course cycliste, une manifestation culturelle, un mouvement de grève, etc.

Il est difficile de circonscrire les cas de réelle “nécessité”. La réglementation ne donne aucun cas précis. D’après vous, quels sont les cas acceptés ?

  • Par manque de place, je me stationne en double file le temps d'un court instant.
  • Un lift a besoin d'une alimentation électrique puissante pour fonctionner.
  • Un camion équipé d'un hayon électrique descend ou monte les marchandises.
  • En cas de panne de batterie du voisin, je rapproche mon véhicule pour relancer la batterie.
  • En temps de canicule, pas facile de donner un débrefing à un élève d'auto-école dans une voiture où le soleil tape sur le parebrise. L'airco s'impose.
  • La porte du garage s'ouvre lentement. Je suis obligé d'attendre l'ouverture complète.
  • Déposer une lettre à la Poste prend quelques dizaines de secondes.
  • Je suis touriste et je me renseigne pour trouver l'Atomium auprès d'un passant.
  • Je suis une jeune maman et je dépose les p'tits bouts dans une zone kiss & ride.
  • Je suis amateur de fast-food et je commande au drive-in.
  • Je suis chauffeur de taxi et j'attends mes prochains clients.
Heureusement, de nombreux véhicules sont équipés d’un dispositif de mise en veille du moteur ou plus communément appelé Stop & Start. Le conducteur  n’a plus à se soucier de faire un choix puisque l’électronique le fait à sa place. 

Mise à jour (22/01/19): on apprend que l’infraction passera en infraction environnementale en Wallonie à partir de mars 2019. À l’heure actuelle, il s’agit d’une infraction à 58 euros mais elle passera en perception immédiate à 130 euros selon le Code wallon de l’Environnement. Pourront verbaliser, la police bien sûr mais aussi les agents constatateurs régionaux et communaux compétents en matière d’infractions environnementales. 


¹ Pour information, le temps qui s’écoule entre le déclenchement de la sirène et le passage du train se base sur le déplacement du train le plus rapide. Autrement dit, plus le train est lent et plus long sera le temps d’attente. Mais de manière générale, on peut considérer que le délai total va prendre plusieurs minutes.